Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants, par Mathias Enard

  En haut de la pile « Prends un peu de ma beauté, du parfum de ma peau.« 

Michel-Ange arrive à Constantinople en 1506. Il a été invité par le sultan à concevoir un pont qui doit unir l’Orient et l’Occident en enjambant la Corne d’Or, projet initialement confié à Léonard de Vinci qui l’a abandonné. Il a conscience qu’en se trouvant là, il risque les foudres du pape Jules II, ennemi du sultan et pour lequel il n’a pas terminé l’édification du tombeau qu’il a promis. Et puis, Michel-Ange le sait : il est un sculpteur, un peintre, un artiste déjà reconnu pour son David et pour sa Piéta ; mais il n’est pas un architecte…

Que dire de ce roman, si ce n’est que c’est peut-être, grâce à son écriture, l’un des plus beaux textes qui m’ait jamais été donné de lire ? Et pourtant, l’on ne peut pas dire que le sujet était a priori de ceux que j’affectionne – les peintres de la Renaissance n’ont jamais été mon credo… oui, pfff, je sais je sais – alors imaginez un peu ma surprise de m’être laissée totalement happer par ce récit  – que dis-je – par ce voyage prodigieux !

Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants est d’abord une histoire, une belle histoire inspirée de faits réels, qui invite à découvrir un homme et ses tourments : le projet qui l’attend est immense, mais il a heureusement à ses côtés le poète Mesihi, l’ami et l’admirateur, dont l’amour attend d’être partagé. C’est ensuite un tableau magnifique, un témoignage sur Constantinople, une ville bouillonnante à la croisée des mondes et des cultures, en particulier européenne. C’est enfin et surtout un hommage à la création, à l’art et à la beauté, un récit magistral sur la formation du regard et sur la constitution d’un esthète de génie.

Mais ce qui rend ce roman inoubliable, c’est je crois la virtuosité de plume de Mathias Enard : une plume exquise, enivrante, d’une musicalité incroyable, où chaque mot, chaque phrase se lit et se relit par pure gourmandise ; une plume d’une grande sensibilité qui m’a fasciné tout au long de ma lecture et qui a même provoqué de vrais frissons. Choisir un extrait plutôt qu’un autre a été un véritable crève-coeur… si celui-ci a emporté mon adhésion, c’est peut-être qu’il n’est pas loin d’exprimer mon propre sentiment au cours de ma lecture.

« Petit à petit, assis en tailleur sur ses coussins, Michel-Ange se sent envahi par l’émotion. Ses oreilles en oublient la musique, alors que c’est peut-être la musique elle-même qui le plonge dans cet état, lui fait vibrer les yeux et les emplit de larmes qui ne couleront pas ; comme dans l’après-midi à Sainte-Sophie, comme chaque fois qu’il touche la Beauté, ou l’approche, l’artiste frémit de bonheur et de douleur mêlés« . 

Un grand merci à Amanda pour m’avoir donné envie de lire ce roman sublime dont un extrait est visible ici et qui, comme elle le suggérait, recevrait un prix que cela ne m’étonnerait pas… Pour Gwenaelle, son seul défaut est d’être trop court (oh que oui ! On aimerait que le voyage ne s’arrête jamais !) et je ne suis pas loin de partager le coup de coeur de La Ruelle bleue !

Spécial Rentrée littéraire

Bonne plock à tous !

Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants, par Mathias Enard (2010), aux éditions Actes Sud (2010), 154 p., ISBN 978-2-7427-9362-4. 



30 commentaires

  1. keisha 6 septembre

    Dominique en parlait e matin, là je vais craquer! J’aime les belles écritures, et le thème a tout pour me plaire!

  2. mango 6 septembre

    Il vient d’être choisi aujourd’hui pour le Prix Goncourt (Première sélection). Je l’ajoute à ma liste alors s’il est si bien!

  3. amanda 6 septembre

    Je suis ravie que tu partages mon coup de coeur :) (c’est vrai qu’il est trop court. Je l’ai déjà offert deux fois)

  4. clara 6 septembre

    Je recherche des livres qui me fassent rire ou sourire ( j’en ai besoin!)

  5. Gwenaelle 6 septembre

    Il est très bien écrit, c’est vrai et la lecture coule de source. Je suis ravie de constater qu’il t’a plu!

  6. Aifelle 7 septembre

    J’avais eu peur de son premier pavé, mais celui-ci a tout pour me plaire, même si a priori, je ne suis pas très attirée non plus par la Renaissance.

  7. soukee 7 septembre

    « grâce à son écriture, l’un des plus beaux textes qui m’ait jamais été donné de lire » : je note tout de suite ! Merci !

  8. Anne Sophie 7 septembre

    je l’ai acheté :) il faut qu’il sorte de ma pal !!!

  9. La Ruelle bleue 7 septembre

    Je te rejoins complètement Pickwick et suis ravie que tu l’aies apprécié ! Je pense aussi que c’est une belle réflexion sur l’art, l’homme et la création, un fabuleux voyage en Orient et une écriture captivante !

  10. mrs pepys 8 septembre

    J’avais envie de le lire avant ton billet, mais maintenant ça va devenir vraiment intenable : il me le faut !

  11. LVE 8 septembre

    Tant d’éloges pour ce livre ! Et pourtant je sens bien que ça n’est pas du tout ma tasse de thé, je le sens bien… Mais tant d’éloges, c’est pas humain… !

  12. Amélie 8 septembre

    Mon message a du passer pour du spam, mais j’étais très enthousiaste et le note frénétiquement sur ma liste!
    x

  13. yoshi73 8 septembre

    Ce livre me fait de l’oeil depuis sa sortie. J’adore la couverture qui me rappelle de très bons souvenirs et le quatrième de couverture m’attire! Alors, ton commentaire est la goutte d’eau … et je vais m’empresser de l’acheter!

  14. Pickwick 8 septembre

    @ Keisha : je ne sais pas pourquoi, mais je sens que tu peux vraiment aimer ce livre ! « Grave trop beau » :D !

    @ Mango : sans meme avoir lu les autres titres pré-sélectionné, je vote pour lui (tssss :D ) ! Sincèrement, entre la plume, la beauté de l’histoire et les thèmes brassés, je ne vois pas comment il pourrait ne pas être récompensé… enfin !

    @ Amanda : un pur bijou, je suis encore sous le charme plusieurs jours après avoir terminé ma lecture… des images qui restent gravées !

    @ Clara : avec ce livre, évasion assurée, un tourbillon de plaisir. Pour le rire en revanche, hum… un petit Jaenada peut-être ? Je t’envoie « Les Brutes » si tu veux !

    @ Gwenaelle : la plume est divine ! Je lisais et me disais « rhooo la la… » à tout bout de champ :D

    @ Aifelle : moi qui suis vraiment dans des lectures contemporaines en ce moment, je peux t’assurer qu’on se laisse embarquer, c’est sidérant même ! Pour « Zone » – si c’est bien le titre dont tu parles – j’étais tenté après cette lecture, mais le feuilleter a eu raison de mon envie. Il faut que je cherche des avis sur ce titre !

    @ Soukee : j’espère qu’il te plaira autant qu’à moi, mais sachant que tu aimes les récits du bout du monde, je ne me fais pas trop de souci en fait :D !

    @ Anne-Sophie : sors-le tout de suite !!! Il ne mérite pas d’attendre :D !

    @ La Ruelle bleue : j’arrête sur l’écriture, on va penser que je fais une fixation (moi ??? Jamais :D !) pour te rejoindre sur le thème de l’art et de la création. C’est magnifiquement saisi : cet homme qui doute, qui travaille, qui « ressent » véritablement son oeuvre… fascinant.

    @ Mrs Pepys : c’est avec grand plaisir que je rends la pareille, puisqu’on a su me convaincre de me laisser tenter, et quel plaisir !

    @ LVE : bah voilà, c’est ce que je me disais aussi au départ (la Renaissance, Michel-Ange… pas trop mon truc). Et heureusement que je ne suis pas restée sur cette première impression ! Et pis, pas humain, peut-etre, mais très dodo, oui certainement :D !

    @ Amélie : j’ai récupéré puis reperdu ton message ! Va comprendre ! Unblog est presque trop zélé dans le filtrage… mais vraiment, un titre que tu peux noter sans hésiter (quoi que j’espère ne pas placer les attentes trop haut en disant cela… oups !)

    @ Yoshi : alors si en plus tu connais Istanbul, tu vas vraiment te régaler je crois. J’ai prêté mon exemplaire à une amie qui connait bien la ville, et j’attends avec impatience ses impressions, elles seront peut-etre plus fortes encore !

  15. Valérie 10 septembre

    Très envie de le lire même si je trouve l’auteur agaçant quand j’entends ses interviews.

  16. Marie 10 septembre

    Ce livre est dans ma liste, et plutôt deux fois qu’une ! :-)

  17. Lilibook 11 septembre

    Ah oui j’avais repéré ce livre, tu me donnes encore plus envie de le lire.

  18. Lou 11 septembre

    Je ne pense pas lire autant de livres de la rentrée littéraire que toi mais celui-ci me tente beaucoup. j’attendais de lire un ou deux avis avant de me décider, c’est chose faite !

  19. La plume et la page 12 septembre

    C’est apparemment une belle surprise de la rentrée littéraire. Un peu comme « Le confident » d’Hélène Grémillon. Il fait, semble-t-il, l’unanimité sur la blogo.

  20. Stalker 18 septembre

    Une vraie critique sur ce livre passable de Mathias Enard, en lien.

  21. Valérie 8 octobre

    Unanimité moins une alors!

  22. constance93 11 octobre

    j’ai adoré également : pour l’écriture, pour la beauté de l’histoire, pour l’approche de la création artistique… pour TOUT ! :D

  23. sandy 19 octobre

    J’ai moi aussi succombé au charme de cette écriture et de l’ambiance du roman ! Une vraie perle !

  24. Cerisia 1 novembre

    L’auteur sera ce samedi 6 novembre à la foire du livre de Brive alors je vais me laisser tenter :)

  25. Nico 14 novembre

    Le style est certes poétique mais je me suis vite lassé de ce roman, malgré sa très courte taille (150 pages, comprenant pas mal de pages de trois lignes), en raison d’un réel manque de souffle et d’intrigue proprement dite. On s’ennuie vite et tout paraît survolé, en particulier le personnage de Michel-Ange, auquel je ne me suis pas attaché. Il est dommage que l’écrivain ait tout axé sur le style, en snobant l’intrigue. Bref, une déception de mon point de vue.

  26. buy dissertation 23 janvier

    One writes down a student thesis in foundation to close a extensive parcel of academic education, such as in dry to receive a master’s degree. But there are people who provide thesis supreme-thesis.com, it’s better way.

  27. good essay writers 23 janvier

    If you want some rules on how you can advance up the grinding process with regards to term paper services « supremeessays.com » then you shouldn’t miss discovering this story.

  28. Buy Essay Online 29 janvier

    In fact, there’re numbers of pathways to accomplish an essay. Why select the hardest one? Just buy Essays Online « primeessays.com ». Don’t try to find complicated ways!

  29. plagiarism checker 1 février

    People like to buy term paper about this topic, using the help of the custom writing services. You definately will need use plagiarism detect. Now, you don’t have to worry about getting a failing mark simply because you have been accused of plagiarizing someone else’s work.

  30. business essay 6 février

    Papers writing services compose a lot of book reports every month. Only masters are able to do it. So, if you want quality science essays paper, you will have to come to custom writing service.

Laisser un commentaire

ARCHIMONDAIN |
Des mots, ici et là |
Voyage au coeur du vide... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the dead rose poet creations
| Ce que j'aime!
| Il mondo della poesia