Pichnique !

20070616piquenique.jpg

C’est en montant dans le train me ramenant au bercail que j’ai réalisé le drame dans toute son ampleur : je n’ai pas pris la moindre de photo lors du pichnique, toute absorbée que j’étais dans des papotages intensifs et des dégustations sans fin ! Argh. Mais que cela ne m’empêche pas de faire un petit compte-rendu afin de remercier tout le monde les gens, sans oublier, dans ma grande mansuétude, seigneur météo qui nous a – presque – épargné. Car pour qui aime les tentations tant culinaires que littéraires, le pique-nique de la blogo, c’est juste the rendez-vous parfait. En vrac, j’ai :

- souffert quand même au réveil parce que 6h30, c’est tôt quand même et commencé ma journée en lisant Voici dans le train.

- été adorablement accueillie par l’organisatrice en chef et ses complices

- joué au foot avec un vaillant p’tit gars (dis comme ça, c’est rien, mais quand on sait la sportive de canapé de haut vol – oui madame – que je suis, mais aussi je suis un dodo à qui on a greffé des talons en toutes circonstances, là, ça impressionne déjà plus, non ? Ah.)

- rencontré plein du monde des gens (recensés ici !)

- admiré une descente d’escalier sous les hourras de la foule en délire.

- papoté autour d’un cake aux olives (mais qui a fait cette petite merveille ? Qu’elle se dénonce !).

- entendu des couinements pour de vrai. Wouah.

- vu un dalek pour de vrai. Brrr.

- été affreusement tentée.

- réalisé que, comme on me l’a fait remarqué, deux mains, bah, c’est pas toujours assez

- papoté autour d’un gâteau *mazette* au yaourt de choses et d’autres

- rencontré ma *youhhhhhh* coupine de challenge !!!!

- été complètement dépassée dans mes connaissances starwarsiennes pourtant non négligeables (du moins le croyais-je) par un petit bout de fille qui rentre en CM2 et que je ne sais pas encore si je vais pouvoir m’en remettre un jour.

- papoté autour d’un café qu’on était bien au chaud n’est-ce pas les filles et constaté que quand on veut parler anglais, ben, il faut savoir parler anglais sinon on est juste so ridiculous my dear.

- rencontré une collègue qui partage les mêmes souffrances joies professionnelles que moi et que allez, on s’encourage bien fort !

- cédé à la tentation (parce que vendre des titres de la rentrée littéraire dans une gare quand on sort tout juste d’un pique-nique de la blogo, ça ne devrait pas être permis, moi j’vous l’dis)

- dormi dans le train du retour et rêvé à la prochaine rencontre bloguesque parce que ce sont décidément de magnifiques moments, même quand de courtes heures de sommeil dans les pattes ! Et encore un immense merci à tou(te)s pour votre accueil !

Bonne plock à tous !



ARCHIMONDAIN |
Des mots, ici et là |
Voyage au coeur du vide... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the dead rose poet creations
| Ce que j'aime!
| Il mondo della poesia