I kissed a girl (c’est pas moi, c’est un tag)

Ça commence comme un tag très sympa et ça finit en divorce avec mon fournisseur officiel de bien-être (mais je remercie bien sûr Ofelia, elle pouvait pas savoir).

Le principe du tag ? Oh, c’est simple comme de l’herméneutique cartomancienne : on lance « sa » musique de manière aléatoire et on la charge de répondre à une série de questions auxquelles on aurait parfois bien du mal à répondre nous même. Pratique. Si tout cela n’est pas des plus clairs, comme je le subodore aisément, je peux aussi expliquer par des exemples piochés au hasard Baltazar ici ou .  

N’ayant pas d’Ipod (ne dites rien, j’ai pris 20 ans d’un coup), j’ai lancé ma sélection Deez*r. Et comme j’ai 2 playlists, pas moins, j’ai tapé dans les deux en changeant de temps en temps entre les questions. Là où c’est beaucoup moins drôle, c’est que je n’ai pas le droit de tricher. Zut. Bon, mon chat-chat est témoin, je ne tricherai pas sans vous le dire, promis, je jure sur sa tête.

Allez zou : je clique sur le premier titre – il ne compte pas – j’enclenche la lecture aléatoire et j’appuie sur « suivant ».

Si quelqu’un vous dit « est-ce que c’est bien ? », vous dites

La javanaise, Terez Montcalm (heu… j’crois pas, non, mais bon, on va rien dire, Deez*r n’était pas encore échauffé, c’était un coup d’essai, bla bla bla)

Comment vous décriveriez-vous ?

Otherwise, Morcheeba (je découvre à l’instant ce que ça veut dire – « autrement » – je ne suis pas certaine d’être assez bien réveillée pour chercher les doubles sens éventuel là). 

Qu’est-ce que vous aimez chez un garçon ?

Joueur de blues, Michel Jonasz (ah oui tiens, pas mal !)

Comment vous sentez-vous maintenant ?

Only you, Portishead (concentre-toi un peu Deez*r, y’a un tag en jeu là)

Quel est votre but dans la vie ?

Amstrong, Claude Nougaro (euh… non. En fait, j’ai laissé tomber le jour où j’ai compris que je n’étais ni trompettiste, ni astronaute, ni même cycliste. Faut te mettre à la page, Deez*r, mon ami)

Que pensent vos amis de vous ?

Still Dre, Dr Dre (ça, si c’est bien une façon de dire « reste comme t’es, surtout ne change rien », je le prend bien).

Que pens(ai)ent vos parents de vous ?

House of the rising sun, Joan Baez (vu le prénom qu’ils m’ont donné, c’est plutôt marrant en fait)

A quoi pensez-vous souvent ?

My heart belongs to daddy, Elian Elias (où est le divan que je m’allonge ?)

Qu’est-ce que 1+1 ?

Stop In the Name of Love, The Supremes (genre, arrête avec tes questions c*ns si tu veux qu’on reste ami, c’est ça que ça veut dire ? Deez*r, voyons…)

Que pensez-vous de votre meilleur(e) ami(e) ?

Rock me baby, Otis Redding (no coment. Deez*r, faut qu’on parle – mais qui te l’a dit ?)

Quelle est l’histoire de votre vie ?

Pump it, Black eyed Peas (naaaaaaaaaaaaaaaaaaan. Là, c’est pas possible, il FAUT que je change)

Beat it, Michael Jackson (pfffff. Je crois que tu ne me connais pas si bien que ça, Deez*r. Essaie encore – allez, je t’aide, je change de playlist)

Rehab, Amy Winehouse (non, non, ça ne m’amuse plus là, t’es vraiment pas sympa)

Nine, Dianne Reeves (mouais… allez, ça ira. Faudrait que je me penche sur les paroles un jour quand même)

Que pensez-vous lorsque vous voyez la personne que vous aimez ?

Proud Mary, Ike et Tina Turner (tiens donc ?)

Que jouera-t-on à vos funérailles ?

Be my baby, Vanessa Paradis (Un peu de mauvais goût, non ?)

Quel est votre hobby ?

Rome wasn’t built in a day, Morcheeba (ceux qui connaissent mon « hobby » – ahem – doivent bien se marrer).

Quelle est votre plus grande peur ?

She wolf, Shakira (naaaaaaaaaaan… De un, je ne voulais pas qu’elle sorte celle-là, de deux… j’vois pas le rapport, du tout du tout)

Quel est votre plus grand secret ?

Can’t take my eyes off of you, Vic Damone (?).

Que pensez-vous de vos amis ?

Crazy, Alice Russel (on dirait que ça a du sens comme ça, mais c’est même pas vrai, non non non. Du moins… pas tous)

Quelle est la chanson de votre vie ?

Chain of fools, Aretha Franklin (allons bon)

Qu’est-ce qui vous décrit ?

I heard it though the grapewine, Marvin Gaye (hum… Deez*r, t’as fait exprès de choisir une chanson dont je ne comprends pas le titre, hein, avoue…)

Quel titre allez-vous donner à ce billet ?

I Kissed a girl, Katy Perry (Oups… je peux changer ma réponse ? Le titre, quoi, siouplé… comment ça j’ai utilisé tous mes jokers ? Chat-chat, tu tiens à ta tête ? Oui ? Bon, tant pis)

Voilà comment j’ai découvert que j’étais une grande incomprise de celui qui partage mes journées, mes soirées, et même mes nuits parfois mais chut. Cruelle désillusion. Bon, piètre consolation, j’aurai appris plein des mots en anglais (merci rev*rso). 

Y’a des réponses qui collent de manière très bizarre, parce qu’on pourrait penser qu’elles collent, mais en fait non. Ou alors juste une ou deux (et je vous laisse deviner lesquelles). Étrange aussi que certains ne soient pas sortis alors qu’ils sont en nombre dans mes playlists… Pas de Rita Mitsouko, pas de Nina Simone, pas de Queen… la prochaine fois peut-être ?

Oups, je parle, je parle, et j’en oublierai presque de taguer quelqu’un… est-ce que Choco, L’Ogresse et Petite étoile sadique ont envie de se prêter au jeu ?

Bonne plock à tous !



ARCHIMONDAIN |
Des mots, ici et là |
Voyage au coeur du vide... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the dead rose poet creations
| Ce que j'aime!
| Il mondo della poesia