Tag : Séries en stock

 

Ofelia ne m’a pas loupé ! Et comme je ne suis jamais la dernière pour parler de séries TV…

 

1. A quelle série TV dois-tu ton premier souvenir de télévision ?

Hou, ça commence fort ! Je me souviens encore de 21 jump street, de Sauvés par le Gong et de Parker Lewis. J’ai pas choisi de grandir dans les années 80 aussi…

.serie3.jpeg     serie.jpeg     serie2.jpeg

2. Quel est le chef d’oeuvre « officiel » qui te gonfle ?

Ouh la, mais vous tenez vraiment à ce que je me fasse des amis !

Non, non, je n’ai pas dit X-Files

3. Quel classique absolu que tu n’as jamais vu et d’ailleurs tu n’as pas eu l’envie de ?

Bon, c’est acquis, personne ne m’aimera jamais plus… Buffy contre les vampires.

4. Quelle est la série, unanimement jugée mauvaise, que tu as « honte » d’aimer ?

Grey’s Anatomy. Oui, maintenant, vous pouvez en être sûr : il y a bien une fille qui sommeille quelque part en moi.

greysanatomy.jpeg

Je ne suis pas non plus très fière de regarder Medium, à cause du discours méga-réac qu’il y a derrière (apologie de la famille et de la peine de mort, bref, très manichéen… mais ça marche !).

5. Quelle est la série que tu as le sentiment d’être la seule à aimer ?

Oz. Certes un peu violent, mais je n’ai jamais vu plus réaliste. Prison Break, c’est le club Med à côté.

oz.jpeg

6. Quelle série aimerais-tu faire découvrir un monde entier ?

Hum, pas facile, parce que je découvre toujours une série après tout le monde… mais Earl gagne à être connu !   

Image de prévisualisation YouTube

7. Quelle série ferais-tu regarder à ton pire ennemi pour le torturer ?

Walker Texas Ranger. Oui, je peux être une vraie peau de vache quand je veux.

8. Quelle série pourrais-tu voir et revoir ?

Ally Mc Beal. Je me marre toujours autant. Et pis y’a Robert my Robert dans la dernière saison…

allymcbeal.jpeg

9. Quelle série faut-il voir pour découvrir un aspect essentiel de ta personnalité ?

Je rêverai de pouvoir répondre franchement The Mentalist ou Alias, mais vous verriez vite la supercherie.

Si je veux être honnête, ce serait Monk. Pour les phobies – en tout cas pas pour la perspicacité, cela va sans dire !

10. Quelle série t’a fait verser tes plus grosses larmes ?

Comme Ofé, je n’ai pas la larme facile. Mais la mort de Mark Green dans Urgence… 

11. Quelle série t’a procuré ta plus forte émotion érotique ?

Hum… Nip/Tuck est pas mal dans son genre…

niptuck.jpeg

12. Quelle série emporterais-tu sur une île déserte (en plus d’un générateur et d’une télévision) ?

Law and Order. Tellement de saisons, tellement d’épisodes, tellement de dérivés, que je ne risque pas de m’ennuyer.

lawandordernew.jpg

13. De quelle série attends-tu la sortie en DVD avec la plus grande impatience ?

Heu… la seule série dont j’ai acheté le DVD est Dr Who ! Je visionne ça tout bientot !

14. Quel est selon toi le film adapté d’une série le plus réussi ?

Re-heu… pas de souvenir. Je connais surtout les spin-off, qui sont souvent lamentables d’ailleurs (genre Les experts Miami ou Joey) ; NCIS - tiré de JAG - fait vraiment exception.

***
Et aujourd’hui, on tague gratis Canel, mais aussi Lou et Kikine, si elles en ont envie bien sur !



Tag : comment choisis-tu tes livres ?

 

Taguée par Canel, une seule question – mais quelle question ! 

Comment choisis-tu tes livres ?

Et oui, comment ?

Longtemps, ce fût les grands noms. Courageuse, mais pas téméraire. Un bon moyen de d’assurer ses arrières, surtout quand à une époque je lisais assez peu. En brocante, je n’hésitais jamais longtemps devant Camus, Gary, Vian, Hemingway, Kessel… et pour peu que le premier me plaisait, je cherchais le reste en bouquiniste ou chez ma libraire. C’est pour ça qu’aujourd’hui encore, Steinbeck encombre tout un rayon de mes étagères.

Aujourd’hui, c’est avant tout le cadre. Des auteurs alors inconnus au bataillon, mais des lieux et des époques qui m’attirent énormément : essentiellement la Scandinavie (j’ai ainsi découvert Herbjorg Wassmo en dénichant la trilogie de Tora en brocante ; je me demande encore comment cette dame a pu revendre ces livres, moi j’en serai bien incapable) et les Etats-Unis au XXe siècle (c’est comme ça que je me suis penchée sur Dos Passos, Armistead Maupin ou Erkine Caldwell).

Mais c’est aussi le discours. En particulier si ça dénonce à tout va : Huxley, Soljenistyne, Orwell, Richard Wright, Kafka… J’aime  aussi être dérangée, secouée, bouleversée par une lecture. Quand on me dit « lecture forte », je ne résiste jamais longtemps ! Et en contre-partie – rien de paradoxal, bien au contraire – je me procure des lectures-détente à déguster en alternance, soit essentiellement des polars et des thrillers, choisis les yeux fermés souvent.

D’ailleurs, à propos des lectures détente, je me fie depuis peu au potentiel hallucinogène du récit. Pour peu que les qualificatifs « loufoque », « déjanté », « fou à lier » s’appliquent au roman, je prends. Et j’ai la chance d’avoir une libraire parfaitement au fait sur ce terrain : Jasper Fforde, c’est elle ! Tim Cockey, c’est encore elle ! Tom Sharpe, c’est toujours elle !

Enfin, inutile de préciser que grâce à la blogo, je comble parfaitement ces attentes – et plus encore. Car non seulement je trouve de tout ça à me mettre sous la dent – et même plusieurs fois par jour – mais je commence aussi à m’ouvrir à d’autres choses !

Et vous, Liyah, Choco, Clara, comment choisissez-vous vos livres ?



ARCHIMONDAIN |
Des mots, ici et là |
Voyage au coeur du vide... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the dead rose poet creations
| Ce que j'aime!
| Il mondo della poesia