Festival Quais du polar – Bilan !

 illustrationhome.jpg

Le festival Quais du polar a agité Lyon en ce joli week-end d’avril. Je suis encore toute frétillante, c’est juste normal, d’autant que c’était mon premier salon du livre (j’ai un petit souci avec la foule).

Première étape, la rétro spéciale Tueurs en série à l’Institut Lumière, mon petit ciné de quartier (monté sur les usines des Frères Lumière, je fais ma snob 2 minutes). Avec au programme Seven, vu 7 ou 8 fois mais redécouvert grace à la présentation de Maxime Chattam (à gauche) et Franck Thilliez (à droite – ma photo est bien pourrie, sorry). Ils ont superbement évoqué leur film référence, notamment sa construction narrative : plus le film avance, moins l’on voit de choses, donc plus il est de place à l’imagination et à l’angoisse… brrrr.

Le petit plus : Maxime Chattam nous apprend qu’il est une image subliminale à la fin du film que je n’avais jamais vu malgré moult visionnages. Et je l’ai aperçu ! Indice : elle est située juste avant le dernier meurtre…

photo0305.jpg

Seconde étape, le salon lui-même. En ce dimanche matin (je me suis levée tôt un dimanche matin, s’il fallait une preuve que j’aime les livres, celle-ci est irréfutable), peu de monde, une très bonne ambiance, des auteurs disponibles, très accessibles, un vrai régal.

D’abord, Bob Garcia. Un type charmant, dont j’avais beaucoup apprécié le Duel en enfer. Même si, après discussion, je comprends que j’ai loupé une partie du livre : il faut croire que je ne sais pas toujours lire entre le lignes, mais ce n’est pas pour rien que j’ai choisi un dodo idiot comme « avatar », bref. J’ai craqué sur Le testament de Sherlock Holmes que j’avais également très envie de lire. 

photo0310.jpg

Bilan : un type vraiment charmant, deux dédicaces et je me coucherai moins bête ce soir.

***

Ensuite, une rencontre avec Olivier Bocquet, un jeune écrivain qui présentait ici son premier livre, Turpitudes, primé par des internautes (lauréat du premier Prix Thriller Mania). Je lui ai tenu la jambe un bon quart d’heure, je me suis bien marrée, un type vraiment intéressant. Son polar m’a tentée, en dépit du cadre (Fontainebleau) : une narration alternée, du suspens, de l’humour (on a dérivé sur Tom Sharpe), il n’en fallait pas plus pour me faire craquer ! Un second livre bientôt dans les bacs (fin 2010 ?) je vais surveiller tout ça de près.

photo0311.jpg

Bilan : une très chouette rencontre avec peut-etre un futur grand (qu’est-ce que je vais me la raconter dans 20 ans s’il devient célèb’ ! Snob j’vous dis !) et un achat coup de coeur avec une dédicace des plus sympas.

***

Autre rencontre : Lalie Walker. Une écrivaine que je ne connais que de nom (son site), car ses mésaventures judiciaires ont fait le tour de la blogo (Mango par exemple en parle ici). Comme je lui témoignais mon soutien dans cette histoire plus-effarante-tu-meurs, elle m’a assuré (j’espère ne pas déformer ses propos) avoir été très émue par les messages de sympathie reçus de toute la blogosphère à cette occasion.

photo0313.jpg

Bilan : une rencontre intéressante encore, une femme dont la sympathie est d’autant plus remarquable que je ne lui ai même pas acheté de livres, j’ai honte (non la dédicace n’est pas pour moi).

***

Évidemment, je garde pour la fin ze écrivain… attention les yeux… hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii *gloussements et trépignements intempestifs* : Jaspeeeer !!!

Il faut que je vous raconte. 

« (moi) – Sorry, my english is very bad (là, je pense fort à Ofelia ! I need some help !)

- (lui) Oh, my french is very bad too !

- (moi, soulagée, je tape la converse à la wanagain, c’est grandiose) I have a blog – a reader’s blog – and my pen name is Pickwick.

- (lui) *mort de rire* ».

Voilà. Et il a accepté de dédicacer mes exemplaires des aventures de Thusday Next (des livres en super pas bon état, j’avais honte) en indiquant mon prénom & mon pseudo. Extra.

photo0309.jpg

Bilan : une super rencontre comme dans mes rêves les plus fous et je vais pouvoir me la raconter pendant au moins 6 mois : j’ai fait rire Jasper Fforde. Et ouais.

Ah et l’info du jour : le tome 6 des aventures de Thursday arrive bientôt pour ceux qui lisent en version originale (Karine:), je pense fooort à toi), traduction française en 2012 pour les billes comme moi.

***

Bilan du bilan : comme vous pouvez le voir, j’ai rencontré des écrivains, et par-delà, des personnes vraiment charmantes, discuté avec eux plus d’une heure en tout (hyper accessibles je vous dis !) et fait la groupie hystéro en prenant plein de photos. Un grand moment.

Et mes achats fort raisonnables :

- Turpitudes d’Olivier Bocquet, un premier roman

- Le Testament de Sherlock Holmes, de Bob Garcia

+ 2 livres d’occasion (un bouquiniste était présent) signés de l’un de mes auteurs préférés, Erskine Caldwell (La route au tabac et Le bâtard).

photo0314.jpgphoto0315.jpg

Autres livres que ma libraire, présente, m’a offert :

- Darhouse d’Alex Barclay

- Le testament des siècles d’Henri Loevenbruck (en 2 exemplaires !! J’organise donc un petit concours ici pour faire gagner ce livre !!).

Je retourne rêver de Jasper en attendant… le prochain festival !!

Soukee, Kathel, Neph et Chocoladdict étaient également présentes sur le salon ! Leurs billets réservent encore plein de surprises, ce festival est décidement très riche en évènements !

Bonne plock à tous !

 



ARCHIMONDAIN |
Des mots, ici et là |
Voyage au coeur du vide... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the dead rose poet creations
| Ce que j'aime!
| Il mondo della poesia