Le combat des plocks

« Bonjour Cynthia, bonjour aux misogynes, bonjour aux zotres« 

Vous aurez reconnu le parler de Cécile bien sûr. Cécile qui a philosophé sur ce qu’il est désormais convenu d’appeler « l’affaire Papoua ». Et quand les femmes osent agiter leur matière grise (blanche dirons ceux qui l’ont noire, mais passons), quand les femmes se rebiffent donc, cela donne, par exemple, un délicieux autoportrait.

Belle initiative qui ne manque pas de piquant, et jolie marque de la solidarité blogosphérique que je souhaitais mettre en lumière. C’est donc avec joie que j’en fais mon plock du dimanche - avec un peu d’avance, festival Quais du polar oblige.

Voilà voilà.

D’un côté, un vieil ami perdu de vue (Mr Pickwick n’y croyais plus, mais nous avons bien fini par le retrouver). C’est la cour aux miracles.

photo0296.jpg

De l’autre, un livre fort utile à l’éducation des jeunes femmes, cela va sans dire, et approuvé par JCD j’en suis sûre (je grossi l’image pour que vous puissiez vous en assurer)

photo0297.jpg

 

Vous l’aurez compris, l’un des deux est de trop.

Ca va saigner !

Tin-tin

photo0295.jpg

…tin-tin…

photo0298.jpg

…tin-tin-tin-tin-tin-tin-tin-tin……..

photo0299.jpg

TINTINTINNNNNNNNNN !!!!

photo0300.jpg

 Victoire écrasante du fer vapeur. Mais qui en doutait ?

Un beau billet chez Cynthia, qui avec encore beaucoup de philosophie, nous présente, dans la catégorie « jamais sans mon Harlequin« , les gestes qui sauvent !

Comme George, EmmyneVéronique ou Canel rejoignez le mouvement !

Bon plock du dimanche !



ARCHIMONDAIN |
Des mots, ici et là |
Voyage au coeur du vide... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the dead rose poet creations
| Ce que j'aime!
| Il mondo della poesia