Un peu de respect s’il vous plait

La solidarité n’est pas un vain mot sur la blogo. 

La colère est en revanche un bien trop joli mot pour exprimer mon ressenti face aux « mésaventures » de Cynthia.

Difficile de rester sans réagir face à la violence des propos tenus, c’est peu dire que je bouillonne. Des propos insultants qui frôlent la correctionnelle. Et comme souvent quand j’ai la grina, je n’ai pas les mots. Heureusement que les blogueuses ont plus de bon sens que moi et que les réactions se sont multipliées, ici,  ou encore  ou  aussi.

Comme cela a été dit, c’est un peu toute la blogo qui est ainsi agressée. Ces propos auraient pu tomber sur le coin de chacun. Comme le proposent d’autres blogueuses, notons bien ce nom de Jean-Claude Derey pour surtout ne plus jamais le lire. Sa « prose électronique » suffira – c’est très bien dit ! Comme cela a également été souligné, la meilleure réponse est certainement de continuer à user de notre liberté de dire ce que l’on pense de nos lectures.

Edit du 5/04 : la réponse de l’éditeur est juste consternante de suffisance. Elle est lisible chez Cynthia (et analysée ici !), un comité de soutien à Cynthia ayant été crée .

Edit du 7/04 : Faelys a crée un chouette logo sur les droits du blogolecteur en réaction aux mésaventures de Cynthia ! Cliquez !

blogolecteur.bmp



18 commentaires

  1. Mango 4 avril

    Tu as tout à fait raison et j’ai programmé un billet sur ce sujet aussi pour demain matin! C’est inadmissible une telle réaction!

  2. clara 4 avril

    Les propos dépassent largement les insultes… c’en est d’autant plus révoltant et honteux.

  3. keisha 4 avril

    Beaucoup ont (bien) réagi sur leur blog, on est solidaires… Ce n’est ni la première ni (hélas sans doute) la dernière attaque contre une blogueuse qui donne son avis!
    Continuons à dire ce qu’on pense!

  4. Pickwick 4 avril

    @ Mango : ton billet est très clair, je me suis permise de l’éditer. S’il continue à faire pleuvoir les mails, c’est effectivement à la limite du harcèlement. A suivre.

    @ Clara : oui, la « débile frustrée » relève de l’injure, c’est vrai. Bravo à toi pour la mobilisation !

    @ Keisha : les exemples sont en effet trop nombreux. Et les attaques prennent ici un tour particulièrement violents, espérons que cea n’augure pas d’une montée en puissance… ne pas céder, je te suis !

  5. Ankya 4 avril

    Voilà deux jours que je suis les mésaventures de Cynthia. Si on n’a plus le droit de ne pas aimer un livre, c’est un peu de la dictature non ?
    Et comme je l’ai dit sur son blog, les blogueurs non professionnels sont plus proches des gens lambda que les journalistes…

  6. L’Ogresse 4 avril

    Je suis absolument outree de ce qui arrive a Cynthia. Elle s’est tres bien defendue, avec dignite et intelligence.

    Alors maintenant, comme ca, on devrait aimer les livres dont les journalistes (amis de l’auteur) disent du bien – extraordinaire ! Quel cynisme ! Le milieu de l’edition n’est decidement pas joli-joli…

  7. Alice 4 avril

    Je viens de lire ça, je n’étais pas du tout au courant et je suis consternée.
    Sans déconner, je comprends pas pourquoi ces gens-là publient.

  8. Ofelia 4 avril

    J’ai mis un lien dans mon blog-it hier soir et je vais le laisser quelques temps. Je suis toujours sur le cul là.

  9. Gabrielle 4 avril

    Je viens de lire le billet de Cynthia et la réaction de JCD. Quelle histoire !!! C’est vraiment bizarre qu’un auteur s’attaque à une bloggeuse aussi ouvertement !! Pauvre type va !
    En tout cas, bon dimanche et joyeuse pâques à toi Pickwick. :) ( j’ai hâte de connaître le nom de la grande gagnante du concours marque-ta-page, sans vouloir te mettre de pression, bien sûr :) ))))))

  10. Pickwick 4 avril

    @ Ankya : tout à fait d’acco, d’autant que Derey attaque la personne derrière la blogueuse. On est loin de l’échange d’opinions…

    @ L’Ogresse : j’ai aussi été admirative du sang-froid de Cynthia dans cette affaire, bravo à elle.

    @ Alice : sidérant on est d’accord !

    @ Ofelia : sur le cul on est, sur le cul on reste face à la réponse de l’éditeur !

    @ Gabrielle : il y a malheureusement d’autres exemples, mais là les propos sont effectivement au-delà de tout ! (je fais publier le billet de la finale malgré tout ! Pas d’humeur à rire, mais on va faire avec :) !)

  11. Hilde 4 avril

    Joyeuses Pâques. :-) J’ai aussi mis un lien vers le billet de Cynthia. C’est incroyable cette histoire… En tout cas, pour la pub, c’est raté pour lui. ;-)

  12. Cachou 4 avril

    Tu as eu raison de relayer l’information et je viens d’en faire de même. C’est sidérant comme histoire! Et de voir la misogynie derrière les propos de cet odieux personnage ne le rend que plus infréquentable. J’espère que cette information sera assez relayée pour avoir des échos importants.
    Tu as vu le lien sur la page wikipedia de l’auteur?

  13. Géraldine 4 avril

    Je viens de lire le billet de Cynthia…. No comment ! Cet auteur sera au salon des étonnants voyageurs à St malo où je compte aller… Un peu plus, j’aurais pu acheter son bouquin. Lire la prose d’un être aussi abjecte, quelle horreur !!!!

  14. L’Ogresse 4 avril

    @ Cachou – interessante la page wikipedia du monsieur. ‘Pantois’ est est tres joli mot, je trouve (hihihihi).

  15. Pickwick 5 avril

    @ Hilde : oui, c’est vraiment consternant ! J’ai encore beaucoup de mal à décolérer !

    @ Cachou : exactement ! Sa misogynie est effectivement minable. Bien vu pour le lien :) ! Espérons que cette histoire soit exemplaire !

    @ Géraldine : ce type se confronte à la vile populasse des lectures/ménagères dans les salons ? Diantre !

  16. anjelica 5 avril

    C’était consternant et Cynthia est restée digne et intelligente, face à des propos injurieux, xénophobe et misogyne !

  17. Pickwick 6 avril

    @ Anjelica : comme je l’indiquais chez Cynthia, ses réponses avec tact et mesure, j’admire ! Il n’est pas certain du tout que j’en aurai été capable…

  18. Catherine 7 avril

    Il est bien ce logo ! J’ai aussi vu un panneau Blog engagé (mais je ne sais plus où).

Laisser un commentaire

ARCHIMONDAIN |
Des mots, ici et là |
Voyage au coeur du vide... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | the dead rose poet creations
| Ce que j'aime!
| Il mondo della poesia