… et retag !

… et le tag de Canel ! 

« Le principe est simple mais la réalisation plus compliquée : il s’agit de choisir un mot, et avec chaque lettre de trouver un titre de livre et un auteur lu« .

Poï poï poï. Pas simple cette affaire, mais plutôt rigolo. 

***

W - Wilt, par Tom Sharpe. Une lecture jubilatoire comme je les aime.

     - Wright Richard, pour Native son. Une lecture poignante comme je les aime aussi.

O - Outrage public à la pudeur, de Tom Sharpe encore… bon, j’anticipe, parce qu’il n’est que dans ma PAL… mais comme j’ai lu Mêlée ouverte au Zoulouland, la première partie, c’est presque ça !

    – Oates Joyce Carol, pour Délicieuses Pourritures. Une lecture forte, encore.

U Un p’tit gars de Georgie, de Caldwell. Dérangeant et jubilatoire en même temps.

    – U…. U2 ? Pour Sunday bloody sunday ! Je l’écoutais en boucle ado, et pis je ne triche qu’à moitié, puisque Eureka Street m’attend dans ma PAL…

AAmours singulières, de W. Somerset Maugham. Désuet, mais plaisant.

    – Athayde Roberto, pour Madame Marguerite. Dérangeant, drôle, poignant.

RRencontre avec l’archidruide, de John McPhee. Alors, là encore, je triche un peu mais pas tant que ça… vu chez Keisha, j’ai acheté ce livre pour l’offrir, à peine eu le temps de le feuilleter !

    – Riel Jorn, Les Ballades du Haldur. Un de mes coups de coeur de l’année. Mais aussi Domnica Radulescu, pour Un train pour Trieste, bientôt sur ce blog. Poignant, encore !

FFuck America, par Edgar Hilsenrath. Une lecture forte comme j’aimerai en avoir plus souvent.

    - Fitzgerald Francis Scott, pour Gatsby le Magnifique. Savoureux. Et bien sûr, Fforde Jasper, qu’il est inutile de présenter !

***

J’entends d’ici les rires. Mais oui, « wouarf » est un mot… dans le vocabulaire pickwickien.

Parce qu’on avait dit un mot, mais on n’avait pas précisé dans quelle langue…

Cette fois encore, je transmets le flambeau à tous ceux qui le souhaitent… et à Liyah si tu en as envie ! 

La boucle est bouclée !

Bonne plock à tous !



Tag…

Mais c’est qu’il y a du tag dans l’air !

D’abord, le questionnaire proustien de Liyah !

***

Le principal trait de mon caractère : l’ouverture d’esprit… enfin j’espère !
La qualité que je préfère chez un homme : la force de caractère.
La qualité que je préfère chez une femme : Idem, pourquoi faire le distinguo ?
Ce que j’apprécie le plus chez mes amis : qu’ils veulent bien être mes amis pardi !
Mon principal défaut : trop bourrine, pas beaucoup de tact. Enfin, c’est ce que disent ceux qui veulent bien être mes amis…
Mon occupation préférée : une terrasse, du vin, du fromage.
Mon rêve de bonheur : une terrasse, du vin, du fromage. Et des chamallows.
Quel serait mon plus grand malheur ? La défaite de l’OL en ligue des champions ?
Ce que je voudrais être : un chat. Ou, plus précisément, mon chat (je vous assure qu’il a vraiment la belle vie le bougre).
Le pays où je désirerais vivre :  La Belgique ou les Pays-Bas.
La couleur que je préfère : toutes les couleurs bien prononcées.
La fleur que j’aime : les fleurs des champs.
L’oiseau que je préfère : ben… le dodo, cette question !!
Mes auteurs favoris en prose :Pfffiou… je réfléchi et je vous dis ça dans une trentaine d’année.
Mes poètes préférés : Prévert.
Mes héros dans la fiction : le Dr House.

housebyfredsterpiti.jpg

Mes héroïnes favorites dans la fiction : les Walkyries. Et toutes celles qui leur ressemblent.
Mes compositeurs préférés : Satie, Gainsbourg et Will.I.am
Mes peintres favoris : Nikki de Saint Phalle (oui c’est surtout une plasticienne mais…)

nikidesaintphallefusil.jpg

Mes héros dans la vie réelle : les résistants.
Mes héroïnes dans l’histoire : Simone de Beauvoir.
Mes noms favoris : Ernest ou Ernestine, c’est plutôt sympa.

ernesthemingway.jpg

Ce que je déteste par-dessus tout : l’intolérance, mère de tous les maux (le moralisme primaire, le manque d’empathie, l’égoïsme…).
Personnages historiques que je méprise le plus : mengele.
Le fait militaire que j’admire le plus : ???
La réforme que j’estime le plus : toutes les réformes républicaines… en particulier l’abolition de la peine de mort et le droit des femmes à disposer de leur corps. Sans oublier les radios-libres !

Le don de la nature que je voudrais avoir : pouvoir arrêter le temps !
Comment j’aimerais mourir : … en paix.
État présent de mon esprit : hum… esprit, où es-tu présentement ?
Fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence : 
mettre trois heures à comprendre. Je me sens moins bécasson comme ça.

Ma devise : Il reste des chamallows ?

450pxpinkmarshmallows.jpg

*** 

Bon, il me reste à transmettre le flambeau… je tague tous ceux qui sont inspirés par le questionnaire de Proust, et Canel si elle en a envie !



ARCHIMONDAIN |
Des mots, ici et là |
Voyage au coeur du vide... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the dead rose poet creations
| Ce que j'aime!
| Il mondo della poesia