Délicieuses pourritures, par Joyce Carol Oates

9782290341889.gif

Délicieuses pourritures, un livre court, lu d’une traite. Impossible de m’arrêter. Je l’ai juste dévoré. A moins que ce ne soit lui qui m’ait dévoré, et tout cru en plus. J’espère que vous excusez ce billet mal foutu, c’est pas mon genre de dénoncer, mais là, c’est clairement la faute de Joyce Carol Oates…

Gillian avait vingt ans. Elle était étudiante, dans un campus ravagé par de faux incendies et par de vraies souffrances. Des mois passés à désirer, comme tant d’autres, son professeur de littérature, qui pousse ses étudiantes dans leurs derniers retranchements.

« André Harrow était verbeux, tyrannique« .

« Son humour pouvait être cruel (il citait certains de nos vers pour souligner leur faiblesse) mais il n’était jamais méchant. Si nous essuyions une larme, si nous nous mordions les lèvres pour ne pas pleurer, nous étions aussi flattées« .

Les jeunes femmes entrent dans un jeu de séduction. Sauf Gillian.  »Dans l’amour de loin, on apprend les stratégies du détour« . Gillian, que son professeur surnomme Philomèle, le personnage d’Ovide : « Je ne m’étais pas rendue compte à quel point elle était horrible« . « Mais la muette Philomèle n’est pas une victime facile (…) elle se venge atrocement de son violeur (…) Une fin heureuse donc. Est-ce si sûr ?« .

Mais comment Joyce Carol Oates fait-elle pour concentrer tant de « bombes » en un si petit nombre de page ? L’amour n’est pas seulement destructeur, l’amitié pas uniquement pervertie, la folie plus que contagieuse…

Les jeunes femmes s’observent - mais ferment les yeux. Elles s’admirent – tout en se jalousant. Elles s’interrogent – mais ne veulent pas vraiment savoir, savoir pourquoi ce campus est ravagé par de faux incendies et par de vraies souffrances.

Une vraie claque littéraire, comme je les aime ! Une trame angoissante, superbement construite, une plume rythmée, épurée, et, au comble de mon enthousiasme, un final en apothéose (je souriais, je riais même – et pourtant !). 

Mon premier Oates, et selon moi un roman idéal pour découvrir cet auteur !

Les avis de Gabrielle, de Ys et de Liyah.

Bonne plock à tous !

oateschallenge1.jpg

Lu dans le cadre du challenge Oates organisé par George !

Délicieuses pourritures (Beasts), par Joyce Carol Oates (2002), traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Claude Seban, aux éditions J’ai Lu, 126 p., ISBN 978-2-290-34188-9.



28 commentaires

  1. clara 26 mars

    Je suis en train de lire « femelles  » du même auteur… c’est fort et ça laisse aphone….

  2. laurence 26 mars

    Hop, hop, à insérer dans ma liste des futurs achats !!

  3. Pickwick 26 mars

    @ Clara : j’irai voir ton billet, c’est certain ! Un vrai coup de coeur (à confirmer) dès le premier Oates :)

    @ Laurence : j’espère qu’il te plaira (et qu’il t’inspirera !). Il est court, se lit d’une traite avec un vrai suspens… et il peux faire un passage chez toi si tu veux (je t’écris très vite !) !

  4. Ingannmic 26 mars

    Je note moi aussi, d’autant qu’il s’agit d’une auteure qui m’a rarement déçue… en plus, le thème me semble intéressant.

  5. Géraldine 26 mars

    Et bien je note, ce roman semble avoir tout pour me plaire dont le fait de ne pas être épais !

  6. keisha 26 mars

    Tu me convainc! J’ai déjà fille noire fille blanche à lire, mais je penserai à celui ci pour après!

  7. will 26 mars

    J’ai découvert cette auteure grâce à l’admiration que je porte à Marilyn Monroe avec son roman « Blonde ». (Oui, j’ai commencé par un livre un « peu » plus gros! lol) et j’ai beaucoup aimé cet univers. J’ai dans ma PAL « Haute Enfance » et « Sexy ». Et je compte bien en découvrir d’autres. Oates est vraiment une auteure à découvrir.
    Et Je note ce livre là aussi!

  8. Ys 26 mars

    Je me suis promis de découvrir cette auteur cette année, promis juré à moi-même… et ce titre-là, je l’ai à la bib…

  9. Pickwick 26 mars

    @ Ingannmic : c’était mon premier Oates, j’ai donc peu de recul, mais c’est vraiment un bon roman ! Je n’ai pas du tout été déçue, tout y est malgré sa petite taille !

    @ Géraldine : il se lit effectivement très vite ! Du suspens et une écriture « concentrée », il vaut le détour ! C’est l’anti-roman d’amour, à moins que ce ne soit le roman d’amour dans sa forme la plus moderne ? J’ai juste adoré !

    @ Keisha : ravie ! Vraiment je le recommande. Et je regarderai bien ton avis sur Fille noire fille blanche (d’ailleurs, il me semble que le cadre – un campus dans les années 70 – est sensiblement le meme ! Ca l’interesse !)

    @ Will : tous ces titres qui ont l’air vraiment sympa ! Je ne manquerai pas de jeter un oeil, et en attendant je file voir ton avis sur Blonde, je craque souvent pour les bios !

    @ Ys : encore une fois, je n’ai pas de recul… mais mon expérience me dit que c’est certainement le titre idéal pour découvrir l’auteur !

  10. Gabrielle 26 mars

    Pourquoi ai-je l’impression que je viens de découvrir une auteure qui ne me lassera pas ? Merci pour ton billet Pickwick.

  11. soukee 26 mars

    Je note ce roman car je ne connais pas cette auteur et je vais suivre ton conseil pour la découvrir !!

    ps : Le programme de Quai du polar est téléchargeable, ça y est !! ;)

  12. L’Ogresse 26 mars

    Oh mais que ca a l’air bien !

  13. Ofelia 26 mars

    Pfiou! Vendu.
    Je te conseille « We were the Mulvaneys » (Nous étions les Mulvaneys) qui fut mon premier Oates (note sur mon bloug si ça t’intéresse)
    Un prêté pour un vomi :)

  14. Pickwick 27 mars

    @ Gabrielle : tout pareil ! Très bien dit, c’est exactement mon sentiment. Je n’hésiterai pas à replonger !

    @ Soukee : j’espère que ses autres romans seront du même acabit ! Mais ce titre là a parfaitement répondu à mes attentes ! Et je file voir le programme Quais du polar, merci !

    @ L’Ogresse : j’ai vraiment été « scotchée » par ce court roman ! Je crois qu’il a tout pour plaire (sans compter son tout petit prix et le fait qu’il se lise en une soirée !)

    @ Ofelia : petit prix, petite taille, mais maousse costaud !! Et je me suis vraiment retenue pour ne pas trop vendre l’intrigue, il y a des choses vraiment interessantes ! Et je file voir ton billet (ma PAL tremble)!

  15. Liyah 27 mars

    Je pensais justement commencer ma découverte de Oates avec ce livre ! Après Mya, tu es egalement très enthousiaste sur ce livre ! Ca me motive ! Merci pour ton avis Pickwick !

  16. George 27 mars

    J’ai commencé à lire Oates par ce même roman et comme toi ce fut une grosse claque…

  17. Pickwick 27 mars

    @ Liyah : ça me semble vraiment une bonne idée ! Il y a peu de risques (ne serait-ce qu’au vu de sa taille et de son prix – désolée pour ces basses considérations matérielles…) sauf celui de l’engrenage pour Oates !!

    @ George : et tu en as même fait un challenge, c’est dire :) ! Merci encore, parce que si cette auteur m’avait déjà interessé de loin, ton challenge a acceléré le mouvement et tant mieux !! Je vais certainement continuer avec Nous étions les Mulvaney, vu chez Ofelia et chez toi, et avec Blonde (j’adore les bios), certainement dans le prochain wagon des achats sur Pric****er ;) !

  18. Alice 28 mars

    Deux bonnes critiques trouvées ailleurs et un post enthousiaste ici ? J’achète, j’achète =D

  19. Pickwick 28 mars

    @ Alice : oui oui! Il vaut le coup d’oeil – et c’est le cas de dire vu comme il se lit vite (mais sans laisser sur notre faim, c’est ça qu’est bien :)

  20. Nadège 29 mars

    Je l’ai dans ma LAL, ce livre!! (^_^)

  21. Pickwick 29 mars

    @ Nadège : bien vu de l’avoir noté je trouve ! Je te souhaite de l’avoir bientot entre les mains, mais je pense qu’il ne devrai pas rester longtemps sur la table de chevet :) !

  22. Amélie 1 avril

    Je note, je note!
    Un titre comme ça, ça me plait (le titre original n’est pas mal non plus). Suis également tentée par le challenge de George, la bibliographie de l’auteur comporte des titres qui m’ont l’air très alléchants.

  23. Pickwick 1 avril

    @ Amélie : une férue des titres aguicheurs aussi ? J’aime :) !! Et le challenge de George est vraiment une super idée, je te le recommande vraiment !

  24. Gabrielle 5 avril

    Coucou Pickwick ! J’ai enfin lu ce livre et j’ai bien aimé malgré quelques petits points négatifs. Merci beaucoup de m’avoir donné la piqure Oates ! Et toi, quel sera ton prochain Oates ? :)

  25. Pickwick 5 avril

    @ Gabrielle : tes critiques sont très claires ! Et j’ai l’impression que ce fût tout de même une lecture forte ? Pour le prochain Oates, j’aimerai lire Nous étions les Mulvaney, Blonde, ou… le premier qui me tombera sous la main :) !

  26. Manu 5 avril

    J’ai aussi découvert Oates avec ce roman et depuis, c’est ma romancière américaine favorite !

  27. bambi_slaughter 12 avril

    Je l’ai dans ma wish list.
    J’avais lu Les femmelles et Le pays des merveilles de l’auteur et je les avait tous les deux beaucoup aimé.

  28. Pickwick 17 avril

    @ Manu : très envie d’aller plus loin avec cette auteur également !

    @ Bambi_slaughter : deux titres que je note alors ! Ma PAL qui contient encore 2 Oates sera bientot à court ;)

Laisser un commentaire

ARCHIMONDAIN |
Des mots, ici et là |
Voyage au coeur du vide... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the dead rose poet creations
| Ce que j'aime!
| Il mondo della poesia