Amateurs de polar… deux évènements annoncés !

illustrationhome.jpg

En pleine période de romans à suspens et d’enquêtes en tout genre, je ne pouvais manquer de faire un petit point actu sur le festival Quais du polar.

Deux évènements dévoilés.

D’abord, l’enquête entre jeu de piste et jeu de rôle dans la ville. Retrouver l’assassin de Simon Lepic, telle sera notre mission, armé pour cela d’un livret contenant les pièces à conviction… l’intrigue et les infos pour participer. J’ai hâte, et pas seulement pour les livres à gagner !

Ensuite, le streewars dont je vous laisse découvrir le site… J’ai moins hâte, parce que je sais déjà qu’à ce petit jeu là, je ne vais pas faire long feu !

Histoire de patienter avant l’annonce du programme, j’ai glané ici et là quelques billets sur les auteurs – français pour cette fois – qui seront présents au festival (juste, cette liste n’est pas exhaustive, donc si vous n’apparaissez pas, ne tapez pas, merci - ou alors si, mais juste sur votre clavier pour le signaler en commentaire).

- Maxime Chattam qui a semble-t-il conquis Madame Chalotte qui a publié de nombreux avis sur ses polars.

- Fabrice Humbert dont L’origine de la violence a reçu un bon accueil chez Papillon, Clarabel et Cécile, tandis que L’Ogresse a un avis plus mitigé.

- Jérôme Bucy, avec La Maison des enfants rouges (un « ovni » pour Fabien) ou La chambre d’ambre (un thriller très efficace pour Lily).

- Franck Thilliez, dont L’Anneau de Moebius a suscité l’enthousiasme de Calypso et d’aBeiLLe.

- Dominique Manotti, et son Bien connu des services de police, lu par Emeraude. Choco a un avis mitigé sur Nos fantastiques années fric.

- Antonin Varenne, auteur de Fakirs, lu par Flora.

- Et Bob Garcia, dont le Duel en enfer n’a certes pas du tout convaincu Matilda, mais plu à Alicia, à La liseuse et à votre serviteur.

Bonne plock à tous !

Edit du 9 mars : je n’avais pas évoqué Lalie Walker, pensant initialement faire un billet à part sur les lamentables poursuites judiciaires dont elle fait l’objet. Mais cette histoire consternante est très bien résumée par Mango notamment. J’espère que ses fans seront nombreux à lui apporter son soutien ! Je n’ai malheureusement jamais lu cet auteur… et je ne peux que vous encourager à jeter un oeil aux billets d’Eloah (qui a aimé Pour toutes les fois) et d’Anne-Sophie Demonchy (qui a eu un coup de coeur pour A l’ombre des humains).

  



ARCHIMONDAIN |
Des mots, ici et là |
Voyage au coeur du vide... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the dead rose poet creations
| Ce que j'aime!
| Il mondo della poesia